EHPAD PARTICIPATIF

Concepteur : Dominique HERBERT : Directeur de pôle gérontologique, directeur d’ EHPAD , professeur certifié de santé Publique.

Consultante et formatrice : Sue Ellen LAROCHE : Docteur en psychologie et psychologue, diplômée en master de gestion des établissements sanitaires et médico-sociaux, diplômée en mastère de gestion des risques (ENA).

Concept protégé par enveloppe Soleau INPI en  Décembre 2017, mis en place dans 3 EHPAD du groupe SOS en Septembre 2018

http://www.groupe-sos.org/media/doc/temp/ash.pdf

Concept Nominé au trophées Silver Eco 2017 dans la catégorie EHPAD  porté par la société Silvea

http://www.silveagroup.com/2017/02/23/nomination-silvereco-2017/

Principes

Le principe est que les familles conservent sur la base du volontariat un rôle d’aidants dans le fonctionnement de l’EHPAD sur certaines tâches ciblées auprès de leur proche.

Nous partons des constats suivants : que les familles bien souvent aidantes dans le maintien à domicile de leurs parents ou conjoints se retrouvent dépossédées de ce statut lors de l’entrée en EHPAD de ceux-ci. Cette situation peut entrainer des frustrations, un sentiment d’abandon de leurs proches, une culpabilité importante, des conflits avec les personnels des EHPAD, et aussi un sentiment de rejet ressenti par le résident lui-même .

Autre constat : Il y a un manque évident de personnel dans nos EHPAD rendant la qualité de la prise en charge et en soins complexe et insatisfaisante, les familles peuvent venir en soutien à ces personnels pour leur dégager du temps.

Certaines tâches peuvent être réalisées par les familles volontaires, contre, en retour, une diminution du tarif Hébergement ou d’autres avantages qui leur seraient réservés  comme par exemple des repas gratuits au sein de l’établissement ou une subvention de l’ EHPAD à une association de familles pour participer financièrement aux animations.

Objectif global :

Le décloisonnement du mode de fonctionnement actuel de l’EHPAD dans une démarche d’ouverture sur la famille, et d’évolution des rôles du personnel.

Cette démarche doit permettre un recentrage des activités du personnel au sein de l’EHPAD,  et aux aidants familiaux volontaires de continuer à s’impliquer d’une façon bénévole et spontanée dans l’accompagnement de leur ainé, au sein de l’EHPAD, comme au domicile, avec leur participation à l’animation et à certaines tâches d’hébergement pour garder le lien avec leur ainé dans l’EHPAD.

(exemples d’accompagnement potentiel de l’aidant auprès de leur ainé : ménage de la chambre du résident, entretien du linge personnel, aide au lever, aide à l’habillage, aide à la toilette, aide aux repas, aide à la manutention, animation auprès des résidents…)

Les bénéfices sont :

  1. Plus de lien social : Rendre l’EHPAD moins institutionnel, en augmentant le relationnel et le lien social, en améliorant la communication entre personnel, résident et aidant familial, et en accentuant la mise en valeur de l’identité du résident.
  2. Déculpabilisation des familles : Permettre à l’aidant familial de continuer un accompagnement partiel de son ainé, à sa guise, et éviter son sentiment de culpabilité avec la rupture totale du passage du domicile à l’établissement, qui se fait de ce fait dans certain cas trop tardivement après l’épuisement total de l’aidant familial au domicile.
  3. Amélioration des conditions de travail du personnel de l’EHPAD : Donner plus de temps disponible au personnel de l’établissement pour réaliser ses tâches et lui permet ainsi une meilleure disponibilité pour l’accompagnement et l’écoute des résidents.
  4. Meilleure distribution des tâches et des rôles au sein de l’EHPAD : Transposer les habitudes du résident qu’il avait à son domicile au sein de l’EHPAD, avec un accompagnement plus fluide pour le personnel.
  5. Meilleur support pour toutes les familles : Permettre de mieux accompagner l’ensemble des aidants familiaux, et en particulier ceux qui s’impliquent déjà aujourd’hui informellement, en facilitant et structurant leur venue au sein de l’établissement. Cela permet ainsi de mieux accueillir les familles déjà très impliquées aujourd’hui.
  6. Possibilité ultérieure d’une réduction sur le forfait hébergement : Permettre une éventuelle réduction sur le forfait hébergement selon les économies de sous-traitance réalisées par l’EHPAD, ou pour les prestations non budgétées par l’EHPAD.

Nous proposons dans un premier temps une formation au Concept et une possibilité d’ une formation-action sur site à sa mise en place.

Contenu :

1. Représentation de la vieillesse et du domicile & Informations de base sur le fonctionnement de l’EHPAD : 1 jour

  • Les représentations de la vieillesse, de la perte d’autonomie, de la dépendante.
  • L’environnement de la personne âgée à son domicile.
  • Les rôles d’Auxiliaire de Vie et Auxiliaire de Soins dans le contexte du domicile.
  • Le passage en EHPAD et les représentations de l’EHPAD.
  • L’EHPAD, sa mission, son budget, sa réglementation.
  • L’impact sur l’aidant du placement en institution, le passage de relais.
  • Les aidants, la reconnaissance du proche aidant.
  • Le contexte législatif de l’EHPAD.

2. Etude du triptyque Famille aidante – Personnel – Résident : 1 jour

  • Les rapports entre les aidants, le personnel, la direction.
  • Les conflits entre famille et personnel.
  • Qu’est-ce qu’une intégration réussie pour le personnel, les familles aidantes et pour le résident.
  • La reconnaissance du statut d’aidants, le partenariat.
  • La place grandissante des familles en EHPAD et leurs attentes.
  • Les besoins du résident, les tâches et la complémentarité des rôles.
  • Quid de l’aspect législatif dans la notion d’intégration des familles.

3. Le concept du Domicile dans un EHPAD Participatif : 1 jour

  • Ce qui est attendu, par le résident, par les familles aidantes, par le personnel et la direction.
  • Présentation des idées de base du concept du Domicile dans un EHPAD Participatif.
  • Avantages et freins à la réussite de la mise en place du concept.
  • Quelles tâches pour quelles aides pour quels aidants.
  • Le cadrage de l’aide institutionnelle des aidants.
  • Les relations et la complémentarité des rôles entre les différents membres du personnel.
  • Les rôles d’Assistant de Vie et d’Assistant de Soins au sein de l’EHPAD.
  • Le schéma d’évolution des rôles actuels du personnel.

Dans le cadre d’une formation –action :

1. Evaluation de la démarche : 0,5 jour

  • Le retour d’expérience, les bonnes et les mauvaises pratiques.
  • Comment transformer un conflit en partenariat entre famille et personnel.
  • Comment transformer un conflit en partenariat entre les différentes catégories de personnel.

2. Réajustement de la mise en place : 0,5 jour

  • Le retour d’expérience, les corrections apportées.
  • Le nouveau positionnement des familles aidantes dans l’accompagnement du résident.
  • Les nouvelles places du personnel, des familles aidantes et du résident dans le fonctionnement au quotidien de l’EHPAD.